Une énigme...

Histoire ancienne (Depuis plus de 4000 ans...)
Au Moyen-Age

Même les Wisigoths ?

En août 1858, de pauvres paysans du village de Gadamur, près de Tolède, découvraient par hasard, une fosse contenant plusieurs couronnes en or (sept grandes et quatorze plus petites), décorées de pierres précieuses et un certain nombre d'objets rares. Un Français résidant en Espagne réussit à acquérir le trésor en bloc et le vendit au gouvernement de Napoléon III. Ce trésor entra par la suite au Musée de Cluny.
Quelle était l'origine de ce dépôt? Les noms que l'on pouvait lire sur chacune des couronnes démontraient qu'elles avaient appartenu individuellement à des rois wisigoths, et il est vraisemblable qu'elles avaient été cachées au moment de la prise de Tolède par les Arabes en 711.
A la demande de Franco le gouvernement du maréchal Pétain restitua la plus grande partie de ce trésor à l'Espagne. Ne restèrent que quelques joyaux secondaires et une couronne connue sous le nom de "couronne de Sonica ".
On peut y lire en effet, dans le creux d'une petite croix cette mention :
IN DEI NOMINE OFFERET SONNICA BEATE MARIE IN SORBACES.

Ce qui peut se traduire par " Offert au nom de Dieu par Sonnica à Sainte Marie de Sorbaces ".
Cette inscription a toujours dérouté les spécialistes. Elle n'a jamais permis d'identifier le possesseur de cette couronne comme cela fut le cas pour les autres. Si ce nom de SONNICA désigne bien un personnage masculin, il ne correspond à aucun roi ou prince wisigoth.
Autre mystère celui de cette désignation : " BEATE MARIE IN SORBACES ". Si l'expression Sainte Marie peut désigner le vocable d'une église, le mot Sorbaces résiste davantage à l'interprétation. A peine peut-on le traduire par sorbier ou cormier. C'est en vain qu'on a tenté de faire correspondre ce nom de sorbier avec celui d'un lieu des environs de Tolède.

Dans son livre Le Mystère Gothique, Gérard de Sède a fait une proposition :

" En France, dans le département de l'Hérault, existe un très vieux village situé sur le plateau du Larzac, au-dessus d'un ravin qui surpomble la petite rivière de la Virenque. Or, quel est le nom de ce village :
SORBS !
Déjà mentionné dans les chartes en l'an 800, il est très possible que la mystérieuse couronne de Sonnica ait été consacrée en ce lieu. Après tout, avec l'Aude et et le Gard, l'Hérault fait partie de cette Septimanie que les Wisigoths conservèrent juqu'à ce qu'ils fussent évincés par les Francs au VII° siècle. "




Copyright ((CC (BY NC SA))) 2011. Tous droits réservés . sorbs.org
Site web créé avec Lauyan Toweb 
Dernière publication : mardi 20 septembre 2016